Confession inavouable d’une maman

970186_10200814129373949_1141877928_n

Quand j’étais jeune (wé je sais j’ai pas encore 70 berges!!!) mais bon disons quand j’étais plus jeune alors 🙂 je me voyais avec 2 enfants, j’avais cette envie de grossesse, de bébé, cet idéal de porter la vie. Je regardais les femmes enceintes avec envie et une certaine admiration. C’est vrai quoi! Porter la vie, c’est quelque chose qui nous donne comme un pouvoir sur le monde.. Le dire a l’air féerique et magique! Le dire oui … J’ai quelque chose à te dire … Quelque chose dont j’ai eu honte pendant longtemps.

Bibou a été très attendu, ce bébé Monsieur Papa et moi on le désirait vraiment et on attendait impatiemment que dame nature nous donne son feu vert! Et puis après 8 longs mois d’attente on a enfin été récompensé! C’était lancé! L’aventure de la grossesse était en marche! Motivés mais aussi assez angoissés on était les plus heureux du monde…

Le long chemin de la grossesse débuta et avec s’envola mes idées, mes images de la femme enceinte … Tout ça laissa place à autre chose, quelque chose que je trouvais horrible et qui me faisait beaucoup de peine. J’en avais honte et je n’osais pas en parler.. Je me sentais monstrueuse d’avoir ces pensées. Prise entre le bonheur de ce bébé qui arrivait et le malaise de cette grossesse .

Je n’ai pas aimé être enceinte, c’est horrible hein? J’avais l’impression que j’avais un parasite dans le ventre, c’est vraiment horrible hein? Comme dépossédée de mon corps, infections sur infections, je subissais clairement cette grossesse.. Les privations de ce que j’aime, le regard de Monsieur Papa qui change, la sensation de ne plus pouvoir faire comme je l’entends parce que la fatigue prend le dessus, quand se déplacer devient juste une épreuve…… Bref même si le fait de sentir ce bébé bouger me faisait sourire parfois j’en avais vite marre quand ça m’empêchait de dormir ou bien de manger …

Wé je sais c’est horrible… C’est vraiment pas l’image dont dégage la société et je ne devrais même pas te dire ça tellement il y a de malheur dans le monde … Wé bah désolée mais c’est clairement ce que j’ai ressenti!!  Et j’en ai énormément souffert… A tel point qu’il était hors de question pour moi de parler d’un deuxième bébé… J’évoquais même une adoption… Un deuxième bébé voulait dire deuxième grossesse et rebelote tout ses tracas … Non merci .. Et puis Monsieur Papa a trouvé les mots.. J’y ai beaucoup réfléchi et je ne voulais pas que Bibou grandisse seul.. Je ne voulais pas être égoïste.. C’est tellement bien la fraternité.. Alors j’ai dit ok! Mais à la condition qu’ils n’aient pas plus de 3 ans d’écart, si quand Bibou fêtait ses trois ans je n’étais pas tombée enceinte on abandonnait… Bon et bien dame nature a été coquine hihihi 1 mois après la prise de décision j’étais enceinte …

Les angoisses sont revenues, les pensées aussi.. Je savais que j’étais repartie pour 9 mois de galères .. A ça on ajoute le fait d’apprendre que c’était une fille ( Je te laisse découvrir l’article dessus pour mieux comprendre 🙂 )…Bref que du bonheur hein?! … On me rassurait en me disant que les grossesses ne se ressemblent pas etc …. Mwé ils avaient raison.. Mais la sensation d’être envahi et dépossédée de mon propre corps était toujours là, … Bref j’attendais la fin avec impatience surtout que Bibou était là et qu’il fallait gérer ..

Mes deux accouchements ont été différents mais pour les deux je me souviens de ce sentiment tellement fort, ce qu’il se passe pendant qu’on attend (qu’on souffre hihhi) et puis cette rencontre, ce premier regard, c’est magique! Et à chaque fois je me suis dit « ça en valait la peine! » … Je revivrais ces moments 100000 fois si je le pouvais! Malgré la souffrance!

Aujourd’hui je ne regarde plus les femmes enceintes de la même manière, et pour rien au monde je ne voudrais leur place.. ah non! Je la laisse volontiers! C’est horrible oui encore… JE SAIS !

La question de bébé 3 est réglée juste pour ça! Je ne me pose même pas la question d’ailleurs! non non c’est bon merci 🙂 je passe mon tour 😉

Je suis maman x2 ! et je n’ai pas aimé être enceinte! C’est grave docteur ?!

972184_10200885611720963_430072034_n2

Publicités

11 commentaires sur “Confession inavouable d’une maman

  1. Bonsoir
    Non pas grave docteur je pense et j en suis suis qu ils sont pas malheureux et sont aimé fort fort ses loulous
    Moi j ai adorée être enceinte mais après chaqu une ressent sa autrement.
    Bonne soirée et pour moi rien est grave tant que les enfants sont heureux 😉😊

    J'aime

  2. Je me retrouve dans ton article ! Les grossesses c’est pas pour moi non plus 😂
    2 enfants c’est très bien comme ca. c’est déjà assez sport comme ca non ? 😜

    J'aime

  3. Je me retrouve entièrement de cette article sauf que moi je m’arrête à 1 tt le monde me dis c’est égoïste etc mais je ne ressent vraiment pas le besoin d’en avoir un autre

    J'aime

  4. Bonsoir… Votre que votre confession fait du bien…
    Alors personnellement, ma 1er grossesse a été du pur bonheur, un accouchement un peu « hard » mais presque comme je le voulais, et un amour de bébé…
    Je me voyais bien maman de fille unique, relation fusionnelle, c’était chouette…
    Mais ma poucinette à 3 ans à commencé à me réclamé un petit frère… et ça a duré, duré, duré… presque du harcellement ! « t’as vu maman le bébé là bas ? ça pourrait etre mon petit frère ! »… « maman, tu sais, je me sens seule, j’aimerai bien un petit frère »… pendant 2 ans j’ai entendu ça !… puis après en avoir parlé avec le papa, on s’est lancé, mais moi avec l’idée de « j’arrete la pilule mais si je tombe pas enceinte ça sera pas grave »… puis… boum… petit bout a réussi a se nicher… super tout le monde de content… tout le monde oui, mais moi pas tant que ça… j’aurai plus ma fille pour moi toute seule, comment vais-je aimer ce bébé, et si j’arrive pas à lui faire une place, etc… et une grossesse tourmenté par une dépression, et une grossesse très mal vécu car même sensation que vous, plus possible de me bouger, des coups intenses que je ne supportais plus, le hoquet de bébé, ses nuits à me lever, la fatigue… j’en pouvais plus… et à tout ça se rajoutait une date que je m’étais fixé… une date où je voulais être chez moi donc fallait que bébé vienne avant c’était pas possible autrement… donc vraiment beaucoup de sentiment négatif à l’arrivée de ce bébé… puis, il s’avère que ce petit bout fut une petite soeur pour ma choupinette…
    Alors à moi de me confesser… cette choupinette, j’ai eu du mal à l’accepter, impossible de lui parler… et elle a du le ressentir car les premiers mois ont été désastreux, et plus ça allait, moins j’allais… alors, on se maquille, on sourit, on fait la forte, on fait la mère qui gère… mais de vous à moi… j’en pouvais plus… ces pleurs, ces cris, ces hurlements, je tombais bas, très bas… mais devoir confronter le regard des gens qui sont « si heureux pour nous »… comment les décevoir et leur dire « j’aurai préféré resté maman x1″… c’est affreux, c’est horrible… vous vous rendez compte de ce que j’écris ? quelle honte… puis… j’ai réussi a me remettre en question… et si j’étais un peu plus à l’écoute de ce bébé… et si elle voulait en faite que je l’aime… alors, j’ai « changé », puis elle a « changé », les semaines ont passés, on a communiqué un peu plus, puis on a échangé, des regards, des gestes, des mots que j’ai enfin pu lui dire..
    Aujourd’hui, elle a 9 mois… c’est une petite boule d’énergie que j’ai du mal a suivre car je suis très fatiguée, mais c’est une petite fille souriante, coquine et espiègle, que j’aime vraiment beaucoup, et que je continue d’apprendre a aimer au fil des jours…
    Voilà, c’était ma confession à moi, car non, ce n’est pas simple d’être maman…

    J'aime

  5. Je vous comprend totalement !
    Très contente de tombé enceinte au début, idealisant l’image de la femme enceinte, d’une grossesse merveilleuse et rien ne c’est passer comme prévu …
    J’ai détester être enceinte, les nausées, la fatigue, ne plus être maître de son corps, ne pas manger tel ou tel choses, ne pas faire trop d’effort etc …
    Je l’ai très mal vécu, j’attendai qu’une chose, quel sorte !
    Et pourtant quand elle est enfin sorti l’amour et la joie que j’ai ressentie je ne l’oublierai jamais !
    J’aime ma fille plus que tout au monde mais j’ai détester la grossesse
    Je recommencerai pour un deuxieme mais j’appréhende déjà la fase des 9 mois …
    Pas toute les femmes sont épanouie en étant enceinte, beaucoup n’aime pas sa mais avoir notre enfant dans les bras et avouer qu’on a pas aimer la grossesse, c’est assez mal vu alors il ne faut pas en avoir honte et osez en parler 🙂

    J'aime

  6. Actuellement enceinte de mon deuxième enfant, je partage complètement votre point de vue. J ai eu une grossesse de rêve pour mon premier mais à cause des 3 fausses couches qui l avaient précédée je n ai jamais été sereine.
    Pour cette deuxième grossesse, j ai beaucoup plus de désagréments notamment une infection urinaire dont je n arrive pas à me débarrasser depuis plus de 2 mois et qui me gâche la vie. Je n arrive pas à profiter du fait d être enceinte… J ai l impression que mon corps ne m appartient plus.
    On a toujours voulu 2 enfants alors l idée de tenter une 3ème grossesse me fait bondir actuellement. Après celle là stop !

    J'aime

  7. Aha ha ! Moi c’est pareil. 2 enfants et c’est largement suffisant. Je déteste tellement être enceinte ! Je n’ai jamais compris ce qu’il y avait de magique à être enceinte.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s